Des relais de messageries plus sécurisés que d’autres ?

Pour bon nombre d’entreprises, l’utilisation d’un relais de messagerie sécurisé est une priorité. Les entreprises doivent protéger les boîtes aux lettres de leurs utilisateurs contre les spams, virus et autres pubs malveillantes. Zoom sur les caractéristiques de ces relais de messagerie.

Le danger des relais ouverts

email

Les relais ouverts sont des serveurs qui acceptent de relayer du courrier sans authentification. Ils sont donc une aubaine pour les spammeurs qui envoient des milliers d’emails sur ces serveurs non sécurisés et représentent donc un danger sur Internet. Un serveur bien sécurisé doit donc permettre de vérifier le courrier entrant et de détecter s’il provient de relais ouverts. Si c’est le cas, le courrier et le relais suspect seront bloqués. Dans une entreprise, un poste de travail infecté par un virus peut se transformer en relais ouvert. On parle alors de « PC zombie ». Le serveur sécurisé doit empêcher toute attaque de spam à partir de ce PC infecté afin que l’entreprise, qui ignore le problème, ne soit pas blacklistée.

La détection des spams et virus

Un relais sécurisé empêche l’arrivée de spams dans les boîtes aux lettres. Pour cela, il utilise des algorithmes qui parcourent les éléments du message et donnent une note au message. Plus la note est importante, plus le message est susceptible d’être un spam. Il sera alors bloqué. Un relais sécurisé est également équipé d’un ou plusieurs antivirus mis à jour régulièrement. Ceux-ci analysent le courrier entrant et suppriment les emails infectés.

L’analyse des messages sortants

emailing

Vous avez besoin d’envoyer des emails en masse ? Pour que votre nom de domaine ne soit pas blacklisté, le relais de messagerie smtp utilise plusieurs adresses IP. Si toutefois l’une de ces adresses se retrouve sur liste noire, le système ne l’utilise plus pour l’envoi d’emails. Le logiciel a en effet accès à une base de données où sont regroupées les adresses IP blacklistées.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply